A la découverte de la Compagnie Dyptik

AFFICHE_DYPTIK_300COMPAGNIE DYPTIK
une danse hip-hop ouverte au monde et dans l’accompagnement artistique

Fondée à Saint-Étienne par Souhail MARCHICHE et Mehdi MEGHARI, et installé aujourd’hui dans son propre espace de création partagé, la compagnie de danse DYPTIK développe depuis plusieurs années un travail croisé de recherche chorégraphique et d’accompagnement artistique autour des valeurs du hip-hop (respect, échange, transmission). Elle poursuit un dialogue privilégié avec d’autres esthétiques, géographies et disciplines artistiques, en produisant et diffusant leur création en France et à l’international, tout en affirmant son lien au territoire au travers de nombreux projets d’actions culturelles et événements dédiés à la danse hip-hop.

Rencontrés au sein de Melting Force, collectif stéphanois dont il prendront en binôme la direction artistique en 2007, Souhail MARCHICHE et Mehdi MEGHARI ont longuement mûri leur démarche d’ouverture emmenant vrille, coupole et freeze au contact d’autres disciplines. Ancré à la fois dans la générosité, l’énergie et l’échange, constitutif de la pratique hip-hop, et une réflexion artistique globale alliant recherche scénographique et performance technique, leur travail chorégraphique matérialisera EN QUÊTE (2011), pièce pour trois danseurs interrogeant la notion de déracinement à travers un travail de collectage de parole effectué auprès d’anonymes (immigrés, touristes, clandestins). Avec DYPTIK (2014), nouvelle création éponyme pour huit danseurs franco-maliens, élaborée à Bamako avec des membres de la compagnie Dogmen G., elle explore la notion d’identité dans une danse fusionnelle mêlent figures du hip-hop, danse contemporaine et citations rituelles.

Poursuivant un travail de passeur d’une culture hip-hop ouverte et curieuse, et créant des passerelles entre pratiques amateurs et professionnels, DYPTIK organise également de nombreux projets d’actions culturelles et des événements spécifiques comme le défilé de la Biennale de la Danse de Lyon (2010, 2012, 2014) ou le festival de danse hip-hop TRAX (Saint-Étienne). Une transmission que DYPTIK assure quotidiennement au sein d’ateliers, stages, rencontres et master-classe, ou par des aides et de conseils à destination des jeunes danseurs.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés