Spectacle d’ouverture de la saison culturelle 2017-2018

SAMEDI 7 OCTOBRE à 17 heures
« HAUTS LES NAINS » par le théâtre de l’écume – Entrée Gratuite 

Réservation vivement recommandée (en mairie à partir du 5 juillet et sur notre site dans la rubrique « billetterie »).
Spectacle tout public – durée estimée : 1 h

L’histoire de Blanche Neige revisitée

 

Une bonne histoire, c’est comme la bonne cuisine. Pour réussir la recette, il faut de bons ingrédients et ne pas chipoter sur les dosages.
Au départ, un grand plat vide (la scène !) et deux comédiens pour vous faire savourer la recette de « Blanche Neige aux sept nains » en cuisinant l’histoire uniquement par le mime et le récit.
Une jeune héroïne pleine de candeur pour la note sucrée, une méchante mère pour la note poivrée, une forêt effrayante pour monter en température, sept nains pour la garniture, une sorcière qui apparaît en cours de cuisson au risque de faire retomber le soufflé, un prince charmant en guise de cerise sur le gâteau…
Avec une bonne dose d’imagination et quelques rasades de fantaisie, voici un récit théâtral relevé et gouleyant à souhait. A table !

Voici enfin le récit véridique, véritable et vérifiable de « Blanche Neige et les sept nains ». Après une enquête rondement menée dans les bibliothèques et les domiciles de conteurs suspects, après avoir tenté en vain d’interroger plusieurs témoins de l’histoire, après avoir réalisé un travail minutieux de reconstitution des faits,

Yvette Hamonic et Alain Guhur enfilent le costume de deux conteurs – acteurs – « mimeurs de fond » pour raconter en quelques mots et beaucoup d’images cette fameuse histoire méconnue de tous.
Avec eux, l’histoire de Blanche Neige prend parfois des tournures inattendues. Pourtant, tout y est : le château, la reine, le miroir magique, le chasseur, la forêt, la maison dans la clairière, les sept nains, la pomme empoisonnée, le prince charmant…
Tout y est, parfois raconté le plus sérieusement du monde, parfois agrémenté de pirouettes pleine de dérision et de parenthèses truculentes.

Les commentaires sont fermés